NOburo : le coworking verdunois à la carte

Nous partons cette fois-ci à la rencontre de Raphaël Terrier, fondateur de NOburo, à travers notre série de podcast. Les équipes de NOburo utilisent Cosoft pour simplifier la gestion de leur espace de coworking à Verdun. Raphaël est un verdunois pure souche, il est né et a grandi à Verdun jusqu’au lycée. Son parcours professionnel lui a permis de rester travailler à Verdun, la ville de son cœur. Aujourd’hui, avec la création de NOburo, Raphaël participe à rendre sa ville plus attractive.

Verdun a depuis plus d’un siècle une image qui lui colle à la peau, celle de la première guerre mondiale. Pourtant, selon Raphaël, la ville jouit aussi d’une véritable animation culturelle et sportive. La situation géographique de Verdun a facilité le développement d’un espace de coworking comme NOburo. Quand on questionne Raphaël sur la difficulté de lancer un espace de coworking dans une ville comme celle-ci, voici ce qu’il nous répond :

“Ça fait maintenant deux ans que je travaille sur NOburo et je constate que le défi est différent entre le fait de monter un espace de coworking dans une grande ville ou dans une petite ville. L’objectif est à chaque fois de réussir à reconnecter les gens et de vivre mieux au plus près de chez soi”.

Raphaël passe une grande partie de son quotidien à montrer à ses clients et à ses futurs clients comment ils pourront profiter pleinement d’un espace de coworking. Ce n’est pas tant une évidence que cela selon le fondateur de NOburo qui dit que nous sommes encore une minorité en France à travailler dans des espaces de coworking. Il faut les inviter à venir découvrir cette expérience pour prendre part à la grande communauté des coworkers.

Ecoutez le podcast de Raphaël Terrier – NOburo

Raphaël a fait le choix d’utiliser Cosoft pour développer NOburo. L’idée est clairement de faciliter la gestion de son espace. L’outil permet également d’animer la communauté des coworkers en accompagnant les équipes de NOburo dans le développement de l’activité au quotidien : “ce n’est pas juste un outil pour gérer les entrées et les sorties” selon le verdunois. Cosoft me permet réellement d’animer ma communauté.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn