Créer un tiers-lieu : comment s’adapter aux attentes des utilisateurs?

Un tiers-lieu est avant tout un espace qui répond aux besoins spécifiques de chaque territoire et de ses habitants. Il n’existe pas de modèle unique de tiers-lieu mais plusieurs éléments le caractérisent.

On y retrouve forcément les notions de :

  • Entrepreneuriat au niveau local
  • Expérimentation et création
  • Coopération et libre contribution de chacun
  • Hybridation des activités (économiques et à enjeux sociaux)
  • Ouverture et convivialité (rencontres, échanges…)

Pour vous donner des clés sur les nouvelles attentes des utilisateurs de tiers-lieux , nous avons décidé de nous appuyer sur l’enquête menée par France Tiers-Lieux en 2020 auprès des 1978 tiers-lieux existants au moment du recensement. Il s’agissait de la première enquête nationale de cette ampleur et les résultats ont été publiés en avril 2021.

coworking

Le tiers-lieu : un espace de travail en premier lieu 

Selon l’enquête de France Tiers-Lieux, en 2020, 2,2 millions de personnes se sont rendues dans un tiers-lieu pour réaliser un projet ou travailler.

  • 75 % des tiers-lieux possèdent d’ailleurs des bureaux partagés.
  • Et 49 % sont concernés par la fabrication et la production : ateliers artisanaux, fablabs, hackerspaces (projets autour de l’informatique) 

Pour répondre au mieux à cette attente, misez sur de jolis espaces où il est agréable de travailler. Facilitez la réservation de salles de réunion et d’ateliers en automatisant ce processus. Proposez une connexion simplifiée à la wifi et aux services d’impression.

Affaire à suivre : le chèque bureau pourrait faire son apparition pour permettre aux salariés de télétravailler ailleurs que chez eux. Tenez-vous au courant pour le proposer comme moyen de paiement.

Un lieu de rencontres, d’échanges et de réseautage

Pour les utilisateurs, outre le besoin de travailler dans de bonnes conditions, le lien social est primordial. L’animation de votre lieu et la création d’une véritable communauté sont des éléments clés pour perdurer dans le temps et fidéliser vos coworkers.

  • 69 % des tiers-lieux ont un pilote du lieu qui s’occupe des animations diverses et variées proposées.
  • Plus de 4 millions de personnes ont assisté à un événement culturel ou artistique dans un tiers-lieu.
  • 60 % des tiers-lieux délivrent des formations professionnelles, une autre manière d’animer votre espace, de vous faire connaître et de favoriser le réseautage.  

Créer un tiers-lieu : pensez aux enjeux écologiques

Si 52 % des tiers-lieux sensibilisent leurs utilisateurs aux enjeux de la transition écologique, ils ne sont pas forcément exemplaires (pour 5 %, l’écologie n’est même pas un sujet).

Or, les problématiques liées au développement durable sont des sujets de plus en plus importants pour les utilisateurs.

Pour vous donner des idées sur les attentes possibles des utilisateurs à ce sujet, on peut noter que :

  • Un tiers des tiers-lieux sont engagés dans la lutte contre l’obsolescence programmée et des projets autour du réemploi, du recyclage et/ou de la réparation d’objets
  • 26 % proposent des services de restauration éthique privilégiant le bio et les circuits courts
  • 14 % ont des activités de cuisine ouverte et partagée
  • 9 % sont de véritables laboratoires agroalimentaires avec des activités de production agricole et des terres partagées.

Vous pouvez aussi mettre à disposition un composteur, interdire les machines à café individuelles, inciter à la réduction des déchets en nouant des partenariats avec des prestataires proposant des repas dans des contenants réutilisables consignés, proposer des ateliers de cuisine…

Les questions sociales et d’accessibilité au sein des tiers-lieux

coworking

Seuls 42 % des tiers-lieux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. C’est un vrai problème pour des lieux dont la volonté est bien souvent de favoriser l’inclusion.

Il est indispensable de développer une politique autour du handicap pour qu’aucun espace ne soit inaccessible à une personne à mobilité réduite, une personne malvoyante ou malentendante.

D’un autre côté, 60 % des tiers-lieux interrogés disent accueillir un véritable brassage socioculturel spontané et 14 % ont travaillé sur des problématiques sociales spécifiques (parentalité, précarité, citoyenneté…).

L’engagement social est aussi une attente du côté des utilisateurs et une opportunité pour votre lieu de s’inscrire durablement dans le paysage local.

    Répondez aux attentes des utilisateurs de tiers-lieu

    • Privilégiez un espace de travail agréable avec des bureaux partagés, des bureaux fermés, des salles de réunion, des ateliers…
    • Proposez des animations régulièrement afin de créer une véritable cohésion au sein de votre tiers-lieu (afterworks, conférences, formations…)
    • Ne négligez pas les enjeux écologiques : un tel lieu est consommateur en CO2 et produit de nombreux déchets, à vous de faire en sorte de réduire votre impact au quotidien
    • Pensez à la dimension sociale et à l’accessibilité au sein de votre tiers-lieu : engagez-vous sur un axe social et soyez aux normes pour garantir l’accès à votre lieu aux personnes en situation de handicap.